La bataille de Hondschoote - 1793

Exposition playmobil gendarmerie hondschoote dominique bethune 0Pour la Gendarmerie nationale, la bataille de Hondschoote, livrée le 8 septembre 1793, prend un place particulière dans son histoire puisqu’elle s’y est illustrée pour la première fois depuis sa création, en 1791 et que son nom figure sur son drapeau.

A l’été 1793, la République française, face à des monarchies européennes outrées par l’exécution du roi Louis XVI le 21 janvier, est menacée par une coalition anglo-austro-prussienne. Et la situation est d’autant plus délicate que les armées révolutionnaires ont subi une série de revers, notamment lors de la bataille de Neerwinden.

Le 8 septembre 1793, au petit matin, les Français, électrisés par le Général Jourdan, se lancèrent à l’assaut en entonnant, a-t-on dit plus tard, la Carmagnole et la Marseillaise. Mais le succès se dessine grâce à l’intervention décisive des gendarmes du du colonel Leclaire, qui prennent l’ennemi à revers. Les redoutes sont prises à la baïonnette, les Anglais et les Hanovriens sont bousculés, contraints à la fuite. 

Plus d'informations : http://www.opex360.com/2013/09/08/la-gendarmerie-commemore-le-220e-anniversaire-de-la-bataille-de-hondschoote/

Les chapeaux et jambes des gendarmes ont été conçus en 3D par Arnaud Cowabounga et les torses Anglais par Albator33

Exposition playmobil gendarmerie hondschoote dominique bethune 0Pour la Gendarmerie nationale, la bataille de Hondschoote, livrée le 8 septembre 1793, prend un place particulière dans son histoire puisqu’elle s’y est illustrée pour la première fois depuis sa création, en 1791 et que son nom figure sur son drapeau.

A l’été 1793, la République française, face à des monarchies européennes outrées par l’exécution du roi Louis XVI le 21 janvier, est menacée par une coalition anglo-austro-prussienne. Et la situation est d’autant plus délicate que les armées révolutionnaires ont subi une série de revers, notamment lors de la bataille de Neerwinden.

Le 8 septembre 1793, au petit matin, les Français, électrisés par le Général Jourdan, se lancèrent à l’assaut en entonnant, a-t-on dit plus tard, la Carmagnole et la Marseillaise. Mais le succès se dessine grâce à l’intervention décisive des gendarmes du du colonel Leclaire, qui prennent l’ennemi à revers. Les redoutes sont prises à la baïonnette, les Anglais et les Hanovriens sont bousculés, contraints à la fuite. 

Plus d'informations : http://www.opex360.com/2013/09/08/la-gendarmerie-commemore-le-220e-anniversaire-de-la-bataille-de-hondschoote/

Les chapeaux et jambes des gendarmes ont été conçus en 3D par Arnaud Cowabounga et les torses Anglais par Albator33